Asynchrone ou synchrone, lequel des deux choisir pour un apprentissage réussi ?

photo synchrone conference

Les périodes difficiles passées ont poussé bon nombre de personnes à envisager des reconversions professionnelles. En 2022 l’IPSOS estime que 40 % des fonctionnaires envisagent de quitter le métier qu’ils occupent dans la fonction publique (sondage Ipsos).

D’autres ressentent le besoin de conforter leurs acquis et ceux de leurs équipes. De nombreuses méthodes ont vu le jour et offrent des possibilités étonnantes.

Tout cela passe par des apprentissages en ligne, en présentiel, par webinaire et plein d’autres. L’ensemble de ces formations peuvent se dérouler de manière synchrone ou asynchrone.

La facilité d’accès à de nombreuses formations ainsi que l’utilisation du compte professionnel formation ouvre de nouveaux horizons pour les apprenants, mais également pour les formateurs.

Aujourd’hui, tout le monde qui le souhaite a accès à une formation pour évoluer, progresser ou tout simplement apprendre dans un domaine qui lui est cher.

Mais, avec ces larges choix, comment effectuer les bons ? Des apprentissages synchrones ou asynchrones existent déjà et possèdent leurs avantages et inconvénients. Un bilan de celles-ci apporte des réponses. À la fin de cet article, vous serez capable de déterminer quelle formation suivre si vous êtes apprenant et laquelle créer en tant que formateur.

Qu’est-ce que la « synchronicité » d’un apprentissage ?

Comprendre la notion de « synchronicité » semble le point de départ adéquat. Cela, avant même de développer la signification de l’apprentissage asynchrone et synchrone.

En effet, beaucoup trop de monde confond les formations synchrones avec une obligation de présentiel et les asynchrones avec les apprentissages à distance. Il n’en est rien ! En effet, la synchronicité définit les conditions de l’auditoire vis-à-vis du formateur et des autres participants. Lorsque l’apprentissage est synchrone, l’ensemble des élèves participe en même temps. Pour les formations asynchrones, chacun suit les cours à part et de manière différée.

L’apprentissage asynchrone : présentation, inconvénients et avantages

Dans un évènement asynchrone, les participants n’ont donc aucune interaction directe possible avec les autres participants et même le formateur.

On retrouve dans cette catégorie :

  • les formations en ligne, MOOC (Massive Open Line Course) ou eLearning : avec de nombreux contenus accessibles à n’importe quel instant,
  • les blogs,
  • de nombreux supports papiers en ligne ou à distance,
  • des présentations ou diaporamas.

Quels sont les inconvénients de ce caractère asynchrone ?

La communication indirecte de ce genre de formation induit des difficultés d’interaction. En effet, les participants n’ont pas la possibilité de poser des questions en direct et se retrouvent parfois démunis. Ils utilisent :

  • l’email,
  • les forums,
  • les commentaires,
  • une messagerie sécurisée,
  • des échanges verbaux si possible après le cours.
Photo asynchrone difficulte

Ce genre demande un système parfois complexe (LMS ou Learning Management System) pour proposer l’ensemble des cours à disposition.

Pour les formateurs, ce type d’apprentissage rend difficile le suivi des acquis d’une leçon et l’assiduité des participants. Il existe toutefois des solutions complémentaires pour l’émargement comme Edusign par exemple.

Les avantages de l’apprentissage asynchrone

Bien qu’il existe des inconvénients à ce type de formation, les avantages sont nombreux pour les participants et les enseignants.

Les apprenants ont la possibilité :

  • de progresser à leur rythme tout au long de la formation,
  • de profiter des cours, des supports à tout instant et/ou pendant une période définie,
  • d’obtenir du contenu très riche et très complet.

Les formateurs ne sont pas en reste avec :

  • des cours préparés en amont et évolutif en fonction des remarques,
  • une automatisation de nombreux processus pour limiter les tâches à chaque cours,
  • des coûts réduits à long terme.

L’apprentissage synchrone : présentation, inconvénients et avantages

À l’inverse du mode asynchrone, le synchrone s’effectue avec un groupe de participants qui assistent en même temps. Attention, en même temps ne veut pas dire au même endroit, la classe peut être hybride !

En effet, l’apprentissage synchrone se pratique aussi bien en présentiel qu’en distanciel avec un environnement numérique dédié.

Ainsi différentes modalités d’exécution existent :

  • en salle commune,
  • par visioconférence (web, salle, multiposte…),
  • avec des classes virtuelles.
  • par téléphone ou audioconférence.
Image apprentissage synchrone visio

Quels sont les inconvénients du mode d’apprentissage synchrone ?

Chacun doit pouvoir suivre la formation et l’apprenant a besoin d’un système pour connaître les personnes présentes et absentes. Une solution comme Edusign pour l’émargement peut être nécessaire.

Le mode synchrone pénalise les participants qui rencontrent des difficultés de compréhension d’une notion. Bien que les questions en direct soient possibles, prendre la parole n’est pas toujours aisé. Enfin, par manque de temps, des parties de cours risquent les oubliettes lors des séances synchrones. Des éléments parfois importants risquent de passer à la trappe.

Quels sont les avantages de l’apprentissage synchrone ?

Le type synchrone offre la possibilité aux participants de participer en direct à l’évolution de la séance. Ainsi, les échanges et l’interaction orientent le cours vers les concepts importants aux yeux des apprenants. L’esprit de groupe profite à tous.

Image asynchrone synchrone

Le formateur et ses élèves se retrouvent sur un ou plusieurs créneaux définis à l’avance.

Enfin, l’intervention humaine directe reste appréciée par de nombreux participants dans la facilité d’acquisition des concepts.

Quel type d’apprentissage choisir : asynchrone ou synchrone ?

Le choix d’un type d’apprentissage pose parfois des problèmes. Pour déterminer le genre adapté, les points de vue des apprenants et des formateurs comptent. Notez tous les points essentiels pour adapter votre méthode pédagogique et déterminez ensuite laquelle vous convient le mieux.

Il est donc crucial de définir le public cible d’une formation avec leurs disponibilités, leurs souhaits et leurs capacités. En cas de possibilités trop différentes, le type asynchrone fonctionnera.

De même, si le formateur souhaite voir son public apprendre en même temps et surtout en groupe, l’apprentissage synchrone prime. Toutefois, en privilégiant uniquement l’un ou l’autre, les inconvénients prennent le dessus fréquemment.

L’apprentissage mixte, la solution ?

Pour profiter des avantages des deux types d’apprentissage tout en minimisant les inconvénients, l’apprentissage mixte semble être la solution.

Le nombre de dates communes peut être diminué et précisé très en avance. Ce mode de fonctionnement offre aussi la possibilité de fonctionner par sessions ou groupes d’apprenants.

De plus, le mélange d’un fonctionnement asynchrone et synchrone offre de nombreuses manières de suivis des élèves. Associé à une solution d’émargement comme Edusign et différentes modalités d’examen, l’apprentissage mixte sort du lot pour les participants et les formateurs.

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts