L’importance de l’ingénierie de la formation dans la formation professionnelle

ingénierie de formation image

La formation professionnelle est un levier indispensable dans le maintien des compétences. Elle consiste à acquérir, à maintenir ou à améliorer les différents savoirs : savoir-faire, savoir-être. Et ce, afin de répondre aux besoins en compétences et au développement qui l’accompagne.

Pour une entreprise, elle vise à faire évoluer les compétences et les performances des employés, par conséquent, sa croissance économique.

Mettre en œuvre une formation et la proposer aux apprenants ne découle pas du hasard. Il s’agit avant tout de relever les besoins en formation des apprenants, puis de formuler des objectifs en fonction de ces besoins. Il consiste également à prendre en compte les besoins de l’activité professionnelle, le contexte et le mécanisme autour.

Imaginez construire une maison sans architecte, ou monter une robe sans patron ? C’est à quoi pourrait ressembler une formation sans étude, sans ingénierie, sans démarches cohérentes. Ce qui peut amener à se questionner sur le sujet :

Pour répondre à ces questions, cet article va mettre en lumière ce qu’il faut savoir sur l’ingénierie de la formation.

Qu’est-ce que l’ingénierie de la formation ?

Pour construire une maison, on peut faire appel à un architecte. Celui-ci conçoit le plan en fonction de plusieurs éléments : facteurs environnementaux, situation géographique, orientation, besoins des propriétaires, etc. Le plan doit être conforme à l’objectif visé.

De même, dans le domaine pédagogique, la conception d’une formation requiert d’établir un plan, des actions partant du contexte et du projet professionnel. Elle requiert aussi la mise en œuvre d’outils, de méthodes, de politiques afin d’atteindre les objectifs visés. Voilà en quoi consiste l’ingénierie de la formation.

L’ingénierie de la formation est l’art de concevoir des cours qui améliorent les performances. Elle est définie comme l’ensemble des outils et méthodes qui permettent de mettre en œuvre des systèmes et des dispositifs de formation.

Pour ce faire, elle va prendre en compte différents éléments et facteurs comme :

  • Le contexte professionnel et les besoins de formation.
  • Les politiques de formation et de développement des compétences nécessaires.
  • Les enjeux économiques et les finalités de ces dispositifs.
  • La stratégie d’acquisition des nouvelles compétences.
  • Et bien d’autres.

L’ingénierie de la formation est une science nouvelle. Elle apparaît dans le paysage pédagogique seulement à la fin des années 70. Elle continue d’évoluer grâce à la recherche autour des sciences de l’éducation.

Quelle est la finalité de l’ingénierie de la formation ?

La finalité de l’ingénierie de formation consiste à construire une dynamique de formation. Elle vise la réussite de celle-ci sur tous les plans :

  • Plan économique : investir dans une formation consiste avant tout à augmenter les compétences pour une meilleure productivité. Par conséquent, cela permet d’augmenter son chiffre d’affaires.
  • Plan stratégique : pour accompagner les changements collectifs au regard du développement économique et de la mondialisation.
  • Plan des compétences : pour développer un niveau de perfectionnement et de professionnalisation des employés ou des salariés.
  • Plan social : pour répondre aux attentes sociales des collaborateurs.

L’ingénieur de formation, le chef d’orchestre

L’ingénierie de la formation repose sur un ingénieur. C’est le chef d’orchestre, responsable de la mise en œuvre des dispositifs de formations. Son rôle consiste à :

  • Définir et relever les besoins en formation
  • Concevoir un plan de formation : méthodologie, outils, etc.
  • Identifier et coordonner les différents acteurs : organismes de formation, ressources humaines, OPCA, direction générale, etc.
  • Choisir l’agence de formation pertinente et adéquate
  • Servir de médiateur et communiquer avec les différents acteurs
  • Identifier et négocier la mobilisation des moyens humains, financiers, techniques ou les compétences nécessaires.
  • Coordonner et suivre la formation.
  • Évaluer la formation et les modes de validation.

Quelle est la différence entre l’ingénierie de la formation et l’ingénierie pédagogique ?

Si l’ingénierie de la formation consiste à construire un projet de formation, l’ingénierie pédagogique s’intéresse au contenu. C’est là toute la différence entre ces deux sciences. Si l’ingénieur de formation représente l’architecte, l’ingénieur pédagogique prend le rôle de chef de chantier.

L’ingénierie de formation met en œuvre le projet et pilote tout l’ensemble. Tandis que l’ingénierie pédagogique se concentre sur la partie pédagogique de la formation. Elle s’intéresse plutôt aux méthodes et outils pédagogiques ainsi qu’aux modules.

L’ingénierie pédagogique identifie les ressources nécessaires pour accompagner la création de la formation. Elle se concentre dans la mise en œuvre et la réalisation de la formation.

L’ingénierie pédagogique fait partie intégrante de l’ingénierie de formation. Cette dernière inclut aussi le passage à une formation ingénierie pédagogique.  D’ailleurs, lors de la conception de l’action de formation, le responsable doit consulter l’ingénieur pédagogique. Ce dernier propose des formations à partir des analyses et études effectuées par l’ingénieur de formation.

Ces deux ingénieries peuvent être confondues. Dans les petites structures d’entreprise, les deux métiers sont exercés par une même personne.

Les 4 étapes essentielles à l’ingénierie de la formation

L’ingénierie de la formation repose sur 4 étapes essentielles :

1. L’analyse des besoins et de la demande de formation

Dans cette première phase, l’enjeu consiste à identifier et analyser les besoins en termes de formation. Il s’agit également de déterminer la nécessité de procéder à une formation.

L’analyse prend en compte plusieurs éléments, dont les objectifs des apprenants et des dirigeants. Elle évaluera également le marché de l’emploi, de la formation, ou encore de la reconversion professionnelle. Elle relèvera entre autres les compétences et les lacunes qui se dressent sur le marché professionnel.

L’analyse va se reposer sur des recueils d’informations, sur des enquêtes, débats ou confrontations. L’ingénieur pourra également mettre en place un recensement des demandes. Il se servira aussi des évaluations des précédentes formations si cela s’avère nécessaire.

À l’issue de cette première étape, un recoupement des analyses permettra d’identifier la demande. Le diagnostic servira à mettre en place le projet de formation.

2. Le choix des dispositifs de formation

Cette deuxième étape permettra à l’ingénieur de formation de concevoir le projet de formation. Cette phase est essentielle dans la mesure où elle permettra de concrétiser l’action de formation.

À travers un cahier de charges, il va relever et identifier toutes les formations nécessaires pour l’atteinte des objectifs. Il peut s’agir de formation continue, de formation qualifiante, de formation des formateurs, de formation à distance, etc.

L’ingénieur fera en sorte que les formations qualifiantes mises en place répondent aux besoins et à la demande de formation.

Pour mettre en œuvre cette deuxième étape, l’ingénieur devra s’appuyer sur de nombreux outils :

  • Catalogues de formation proposés par les prestataires de développements de compétences
  • Référentiels de compétences professionnelles
  • Budget alloué ou budget prévisionnel pour les formations
  • Plan de formation
  • Profils des formateurs : formateur d’adultes, formateur occasionnel, etc.
  • Et toute autre documentation qui pourrait lui servir dans l’établissement de la formation.

Durant cette phase, il sera aussi amené à communiquer les différents acteurs intégrants.

À l’issue de cette étape, l’ingénieur de formation connaît déjà :

  • Le type de formation
  • Les compétences nécessaires
  • Les intervenants pédagogiques
  • Les profils des apprenants visés
  • Le coût de la formation

Ces informations lui permettront de procéder à l’étape suivante, qui consiste à mettre en œuvre ladite formation.

ASTUCES :

Durant cette phase, l’ingénieur de formation peut collaborer avec le responsable de l’ingénierie pédagogique. Cette collaboration permet d’avancer rapidement dans la mise en œuvre du projet. Elle permet aussi d’identifier avec précision et pertinence les formations nécessaires.

3. Le pilotage de la formation

Cette troisième étape se fait au cœur même de la formation. L’ingénieur de formation ne se charge pas de diriger les modules ou le cursus d’apprentissage. Son rôle est d’assurer que la formation se passe comme prévu. L’ingénieur :

  • pilote le plan de formation ingénierie pédagogique et s’assure que celui-ci est respecté.
  • s’assure que les apprenants accèdent à toutes les ressources nécessaires pour le développement de leurs compétences.
  • Coordonne les actions des formateurs
  • effectue un suivi des actions et des modalités de formation auprès des apprenants et des formateurs.
  • Peut aussi se charger de l’animation de la formation en proposant des sessions d’activité ludiques par exemple.

Durant cette phase, l’ingénierie de formation et l’ingénierie pédagogique seront mises en œuvre.

4. L’évaluation de la formation

La quatrième étape consiste pour l’ingénieur à évaluer la formation. Ici, il fait appel à l’ingénierie pédagogique pour évaluer les actions réalisées. Elle se portera sur l’analyse des politiques, des mythologies. Elle vise à déterminer si celles-ci ont contribué à la réussite des actions.

L’évaluation se porte sur :

  • Les apprenants : ont-ils acquis de nouvelles compétences ?
  • Les formateurs ; ont-ils réussi à transmettre les compétences ?
  • L’organisme de formation est-il compétent, performant et fiable.

L’évaluation du projet de formation permettra également de relever si la formation donnée :

  • Est en adéquation à la demande.
  • Respecte le budget initial et les coûts de formation
  • Permet un retour sur investissement
  • Réalisé dans les temps

Cette dernière partie permettra aussi de préparer les prochains projets de formation. Elle servira à déterminer et améliorer les prochaines actions de formation. Comme vous pouvez le constater, l’ingénierie de formation comporte de nombreux aspects. Il faut une planification et une exécution minutieuse pour s’assurer que les stagiaires tirent le meilleur parti de leur formation. En comprenant ce que recouvre l’ingénierie de formation, vous serez mieux préparé à créer un programme de formation efficace. Découvrez d’autres informations relatives à l’ingénierie de formation en parcourant notre blog !

Total
17
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Related Posts